Saint Jérôme

Epistulae ad Paulinum, 395 dC

Saint Jérôme, connu pour avoir été le premier traducteur de la Bible en latin, vint à Bethléem à partir de 386 en même temps que la noble Paule accompagnée par sa fille Eustochie et par d’autres disciples, vivant une vie monastique dans la grotte accolée à celle de la Nativité de Jésus. Dans une lettre adressée à Paulin de Nola, Saint Jérôme témoigne de l’état dans lequel se trouvait le lieu du Golgotha du temps d’Aelia Capitolina :

"Du temps d'Hadrien jusqu'à celui de l'empire de Constantin, durant environ 180 ans, la statue de Jupiter était vénérée sur le lieu de la Résurrection, en même temps qu'une statue en marbre de Venus qui avait était érigée par les païens sur le rocher de la croix. Dans l’imagination des auteurs des persécutions, notre foi dans la Résurrection et dans la Croix disparaîtrait à la suite de leur profanation et de la présence des idoles dans ces Lieux Saints”.