Chapelle de l'Apparition de Jésus à sa mère

"Alors Jésus dit à Marie:" Tu as versé assez de larmes. Celui qui a été crucifié est vivant et parle avec toi et il est ton consolateur, celui-là même que tu cherches, c’est lui qui porte la pourpre céleste. Celui dont tu cherchais la sépulture est celui qui a brisé les portes de bronze et libéré les prisonniers de l'enfer." (Evangile Apocryphe de Gamaliel)

Chapelle de l'Apparition

Appelée Chapelle du Saint Sacrement ou Chapelle de l'Apparition de Jésus à sa mère, la chapelle commémore un évènement relaté par les apocryphes "Livre de la Résurrection du Christ de l'apôtre Barthélemy».
La chapelle ainsi nommée existe depuis la restauration du XIe siècle par Constantin Monomaque et fut à nouveau restaurée par les franciscains dans les années 80. Elle est décorée par un chemin de croix en bronze, moderne, œuvre du Père Andrea Martini.
Sur le côté droit de l'autel se trouve la colonne de la Flagellation ; tronc d'une colonne de porphyre rouge, vénérée depuis des siècles près du Cénacle par les fidèles latins de Jérusalem et apportée ici en 1553 par le Custode Boniface de Raguse.

Apparitions après la Résurrection

Chapelle de l'Apparition